Université Joseph Fourier - Grenoble 1

Service Universitaire de Pédagogie

Au DLST, des boîtiers de vote pour favoriser l'interactivité en amphi

Au DLST, des boîtiers de vote pour favoriser l'interactivité en amphi

https://www.ujf-grenoble.fr/actualites/2014-07-22/au-dlst-boitiers-vote-... [site consulté le 23 octobre 2015]

Depuis le 10 avril, un amphi du DLST est équipé pour permettre aux étudiants de répondre en direct aux questions des enseignants.

Boîtiers de vote« Vous avez devant vous, pour la première fois, des boîtiers de vote installés à demeure dans un amphi. Notre objectif est qu’à l’avenir tous nos amphis soient équipés »,  indique le directeur du DLST, Yves Markowicz, aux étudiants qui suivent un cours de mécanique du point jeudi 10 avril dans l’amphi E2. Grâce à ces boîtiers, les élèves répondent en direct  et de façon anonyme aux questions de l’enseignant.
« L’intérêt est d’améliorer l’écoute des élèves en favorisant l’interactivité. Les questions permettent de faire ressortir les points essentiels du cours et de stimuler la réflexion des étudiants qui ne se contentent pas d’être passifs », explique Christian Hoffmann, enseignant-chercheur à l’UJF et conseiller pédagogique au  Service universitaire de pédagogie (SUP). Diversité d’usage
Les boîtiers existent depuis quelques années au DLST, mais ils étaient jusqu’à présent distribués en début de cours et récupérés à la fin. « Cette solution fixe représente un gain de temps pour les enseignants qui les utilisent », poursuit-il. Tous ne font pas le même usage de cet équipement : certains s’en servent ponctuellement pour changer le rythme du cours et s’assurer que certaines notions essentielles sont acquises.
« D’autres changent carrément la scénarisation de leur cours. Ils optent pour la pédagogie inversée : la transmission des connaissances se fait en amont,  ce qui dégage du temps en présentiel pour approfondir les apprentissages grâce à des questions qui stimulent des échanges entre étudiants et entre étudiants et enseignant », précise Christian Hoffmann qui anime depuis deux ans des ateliers de formation pour permettre aux équipes pédagogiques de s’approprier ce nouvel équipement. Grâce à ce dispositif, les enseignants, comme les étudiants, disposent de « feedbacks » : les premiers savent immédiatement ce qui a été compris ou pas pendant leur cours et les seconds voient comment ils se positionnent parmi leurs pairs. Un pari gagnant-gagnant.

Type: 
Autre
Auteurs: 
Service de communication de l'université Joseph Fourier
Date de publication: 
2014
Date d'emprunt: 
23/10/2015

Mentions légales